VŒUX 2016

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

En ces temps de bouleversement, de guerres, de luttes contre des comportements d’incivilité, de ruses et de malices où bon nombre recherche un bien-être, et des moyens d’existence et de survie par tant d’efforts. Fatal destin !

Serez-vous les coudes, vous qui luttez pour des causes et des actions justes. Armons-nous de force, de patience, de persévérance et de prudence pour continuer des actions de lutte sensibilisation et de prévention.

N’ayons pas peur de brandir le flambeau de la justice, du respect d’autrui, de la bienséance et de la bientraitance. Dans cette société où tout croule sous les dettes de toutes sortes (dettes financières, dettes de l’existence, dettes de reconnaissances…). Entraînant des scènes de violences telles qu’ils n’y en ont jamais eues.

Songeons à toutes ces ruines occasionnées, (ruines physiques, mentales, morales, financières, sociales, familiales, professionnelles, environnementales, organiques, …).

Souvenons-nous des indigents, des orphelins, des veufs, des délaissés, des estropiés, des vieillards, des opprimés, des sans-abris, des affamés, des endeuillés, des isolées,…

Débarrassons-nous de l’orgueil aveuglant pour goûter aux bienfaits de la paix libératrice, que l’argent, les titres, le pouvoir… ne peuvent concéder.

Rejetons l’insouciance qui prive du bonheur de l’interdépendance. Exerçons la solidarité.

Ouvrons les yeux. Jetons un regard autour de nous, que voyons-nous ?

Ne voyons-nous pas la disparition de l’environnement, des habitats des habitants de la terre ?

Allons-nous continuer dans cette lancée de destruction pour satisfaire nos désirs égoïstes au détriment de tout y compris l’Homme dans sa globalité ?

N’entendons-nous pas les cris suppliants de ceux qui souffrent à cause de nos envies de confort exagéré ?  Soyons-en indignés !

Gardons-nous de faire de la planète un lieu d’immondices.

En cette nouvelle année, un appel est lancé à tous, individuellement.  À tous les corps de métiers, rentrons en nous-même, et prenons de nouvelles dispositions, de justes décisions. Agissons avec équité et sagesse.

Revenons à de meilleurs sentiments. Soyons des facilitateurs dans notre domaine et de notre place.

Revoyons nos stratégies d’action et de fonctionnement. Là sera pour tout un chacun un des plus grand gestes d’harmonie pour un monde empli d’angoisse et de frayeur, et pour l’humanité.

Je souhaite à tous sans exception d’agréables projets d’avenir, une interdépendance sans faille et sans malice et une solidarité généreuse.

Combattons le bon combat !

Une voix dans le désert.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »